Dracula, Bram Stoker

Publié le par Lucie

J'ai lu le Dracula de Bram Stoker pour le book club qui a eu lieu hier soir sur le forum de Livraddict.

1041210-gf 

Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le comte Dracula, nouveau propriétaire d’un domaine à Londres. à son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante. Très vite, il se rend à la terrifiante évidence : il est prisonnier d’un homme qui n’est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres... Grand classique de la littérature de vampires, best-seller de tous les temps après la Bible, Dracula est une source d’inspiration inépuisable. En exclusivité : un extrait de Dracula l’Immortel, suite de Dracula, d’après les notes originales de Bram Stoker. (4ème de couverture)

Ce livre est un classique du genre, la pièce fondatrice à tous les livres de vampires. Donc, j'étais assez curieuse de découvrir l'histoire, d'autant plus qu'il y a bien longtemps j'ai vu le film Dracula de Francis Ford Coppola et qu'il ne me restait guère de souvenirs. J'aime assez les histoires de vampires (sauf la saga Twilight), surtout quand il s'agit de La Communauté du Sud et de l'excellente série dérivée True Blood. Donc, je n'ai hésité longtemps avant d'acheter le célèbre Comte Dracula !


J'ai été d'abord surprise par le genre du livre, car il s'agit d'un roman épistolaire, composé des  journaux intimes de protagonistes de l'histoire et de quelques coupures de presse. Ainsi, nous avons les points de vue de Jonathan Harker, le Dr Jack Seward, Lucy, Mina Murray et le Dr Van Helsing. Cette forme de narration apporte une grande richesse à l'histoire puisque la situation est envisagée sous différentes opinions, et qu'en tant que lecteur, nous avons accès à toutes ces informations et sentiments. On est au plus proche de la vérité, sans faux-semblants ni complaisance. 
En effet, le début du livre est à la limite de l'analyse documentaire, où l'on apprend de nombreux détails sur le mythe du vampire mais également sur la société victorienne anglaise. On retrouve avec plaisir les gousses d'ail, l'eau bénite, la croix, le miroir sans reflet ! 

J'ai aimé également le décor gothique et glaçant de la Transylvanie, où le château du Comte est situé. L'épouvante est présente à chaque instant, entre les cris des loups, la forteresse froide et inpénétrable, les montagnes infranchissables, ou l'approche du bateau sur la côté anglaise. Une ambiance lugubre à souhait !
Le comte est répoussant, bestial, assoiffé de sang, effrayant, ce qui amène bien loin du très cher Robert Pattinson des jeunes filles et des moins jeunes. Dracula n'est alors que plus réel ! 

Un autre point fort du roman est la formidable amitié, générosité et l'amour entre les personnages. Ils sont complètement unis dans leur combat contre le mal qui les touche. Il en ressort une force et une solidarité, que j'ai rarement lu dans un livre. Et puis, cet amour entre Jonathan et Mina, à couper le souffle !

Si l'on peut trouver la lecture un peu rébarbative à cause du style épistolaire, cette impression s'efface vite pour laisser la place à l'attachement que l'on a pour les personnages et la fascination morbide pour le Comte Dracula. Dans un suspence effrayant, on se demande ce qui va advenir de nos personnages et de leur lutte contre Dracula. 

Je regrette seulement une fin un peu trop rapide, j'aurais voulu lire quelque chose de plus héroïque, plus chevaleresque et plus développé. Mais cette fin est à l'image du livre, qui suggère plus qu'il ne raconte. Si vous ne l'avez pas lu, ne vous attendez pas à de nombreuses scènes d'action et des dialogues, ici on prend le temps de découvrir le mal et de le combattre. 

Pour aller plus loin, on a regardé le Dracula de Francis Ford Coppola, qui est vraiment assez proche du livre, avec de nombreux passages du livres adaptés à l'écran !

 


Donc pour résumer, à lire et à voir ! 

Commenter cet article

Frankie 18/02/2010 14:06


Je ne suis pas aussi convaincue que toi par le couple Harker, je trouve Jonathan un peu fade. Sinon le livre est très bien malgré quelques longueurs.


Lucie 18/02/2010 14:15


Je suis d'accord avec toi pour dire Jonathan est un peu fade, surtout face à Mina ! Mais, je trouve que leur couple fonctionne bien. Oui oui, certaines longueurs....longues, longues et
longues...
 


flof13 18/02/2010 13:40


oui, j'en suis ! J'ai lu Matilda il y a deux mois, mais j'en ai un  bon souvenir...


Lucie 18/02/2010 13:41


Super !


flof13 18/02/2010 13:09


Premier Book Club pour moi aussi, et j'ai adoré lire Dracula ! Je ne regrette pas... Et puis, je suis comme toi, je trouve que beaucoup de choses sont suggérées...


Lucie 18/02/2010 13:39


Est ce que tu participes au book club du mois prochain ? Matilda...
Dracula fut un très bon livre pour un premier book club car c'est un roman riche en interprétation. 


Anneso 18/02/2010 10:51


j'adore ce livre... et ce film... wahou ^^
tout le monde parle de dracula grâce à la lecture commune de livraddict.
quant à moi, je pense que je vais revoir le film !


Lucie 18/02/2010 11:00


C'est mon premier book club et je suis ravie d'avoir lu Dracula dans ce cadre. Un, j'ai vraiment aimé ce livre. Deux, c'est carrément génial de pouvoir en parler entre membres et échanger nos
impressions ! 


Marion 18/02/2010 10:45


Ouhhh ce livre je l'ai lu étant toute petite. Il m'avait marqué mais alors d'une façon... Moi qui aimais particulièrement les histoires de vampires je n'ai pas été déçue. J'ai ensuite vu le film et
je l'ai trouvé super, on ressent bien toutes les émotions, on a l'impression d'y être. En bref j'ai adoré le livre et le film.

Bises!

M.


Lucie 18/02/2010 11:03


C'est clair que c'est un livre qui ne s'oublie pas comme ça ! Le film est carrément génial, du grand Coppola ! 
Je viens d'aller sur ton blog mode, très sympa...on a quelques fringues en commun, comme les marinières à sequins, mais qui ne l'a pas ?
La bise !