La Malerune, Les Armes de Garamont, Pierre Grimbert

Publié le par Lucie

9782253096771-G

 

Une bien étrange paire se présente aux portes du château Garamont : un sorcier autoritaire et susceptible, accompagné d'un homme-loup aussi effrayant que noble de coeur. Pour la jeune Axiale, retenue prisonnière dans sa chambre, nul doute qu'ils ont un lien avec le chevalier Eras, son père mystérieusement disparu... Une compagnie d'aventuriers des plus inattendue naît alors, et part à la recherche du chevalier Eras de Garamont. Leur objectif : percer le secret de sa quête. (4ème de couverture)


Les Armes de Garamont est le premier tome du cycle de La Malerune, par Pierre Grimbert. Ce dernier est l'auteur du cycle Le Secret de Ji, qui l'a fait connaître du public. C'est avec plaisir que je découvre donc ce livre français de fantasy, grâce à Livradict et Le Livre de Poche. Peu familière du genre, j'ai saisi l'opportunité de découvrir un peu plus l'univers fantasy. 


Dans un Aeldo en guerre contre le Maune depuis que La Malerune a été lue, un lycante et un puissant sorcier se rendent sur les terres de Garamont dans l'espoir de retrouver la trace du chevalier disparu Eras. Celui-ci est parti depuis trois ans à la recherche de la rune qui permettrait de rétablir l'équilibre dans le Troisième Monde, entre le Maune et l'Aeldo. A cette occasion, ils croisent le chemin de puissants dangers et adversaires car certains livres n'auraient pas être ouverts et certaines runes n'auraient jamais du être tracées. Les vies des filles du chevalier sont en danger ainsi que des milliers d'autres vies, si la belle arcane n'est pas retrouvée et l'équilibre rétabli.


Pierre Grimbert nous amène dans un monde complexe, bouleversé et où les repères sont peu nombreux. Il m'a été difficile de pénétrer dans ce royaume littéraire car l'histoire démarre sous des chapeaux de roues, sans l'on nous fournisse beaucoup d'explications. Celles-ci viendront au fur et à mesure de l'histoire. Divisé en trois parties, le livre alterne temps de pause, temps de réflexion, scènes d'action et d'épée. Grâce à ce rythme, il parvient à captiver son lecteur. 


L'histoire des runes m'a bien plue. Avec des descriptions très visuelles, j'ai parfaitement imaginé les tracés des courbes et arabesques magiques. Si l'histoire est parfois déconcertante, l'auteur a su préserver une harmonie de lieux, qui rend le livre assez convivial puisque l'action va dérouler entre un vieux château et un monastère. J'ai un avis un peu plus mitigé sur les personnages de ce roman. En effet, même si avec le vieux sorcier, la jeune chasseresse au caractère tempéteux, un loup-garou grondeur et une jeune fille brillante, Pierre Grimbert reprend les classiques du genre, on verse parfois dans la caricature, notamment lors des dialogues ou des confrontations. 


Néanmoins, j'ai apprécié cette lecture agréable, divertissante et étonnante. Je vais volontiers lire la suite du cyle de La Malerune (Michel Robert en est l'auteur, Philippe Grimbert s'est chargé de superviser la rédaction). 

Je tiens à remercier vivement les éditions Le Livre de Poche et Livraddict pour cette découverte de la fantasy française !


Commenter cet article

deliregirl1 03/05/2010 14:04



Je devrais bientôt le commencer espérons que je vais adhérer un peu plus à l'histoire.



Lucie 03/05/2010 14:30



J'espère aussi !



Pauline 02/05/2010 17:17



Je t'ai mis dans ma blogroll! Je viendrai plus régulièrement ainsi!



Lucie 02/05/2010 17:56



ça marche, Pauline ! Idem, je vais t'ajouter à ma liste !



Pauline 02/05/2010 10:58



J'avais hâte... Malheureusement je n'ai pas accroché du tout...



Lucie 02/05/2010 12:01



Cela arrivé parfois... Je sais qu'au début du livre, j'ai trouvé la lecture pénible et puis finalement, je me suis prise au jeu. 



Galleane 30/04/2010 16:54



Choisie moi aussi pour ce partenariat, j'ai été un peu déçue. Manque d'action et les personnages ne sont pas assez fouillés.



Lucie 30/04/2010 19:29



J'irais lire ton avis ! Oui, j'ai pas spécialement accrochée avec les personnage... Pour le manque d'action, je dirais plutôt que c'était bien dosé...



Lexounet 30/04/2010 15:44



encore un avis en demi-teinte qui me pousse à ne pas choisir de comencer cette saga fantasy, genre que j'affectionne particulièrement.


Joli billet, bonne continuation



Lucie 30/04/2010 16:33



J'ai encore bien des sagas à finir, je prendrais le temps de finir celle-ci également même si elle est en demi-teinte, comme tu dis ! 


J'ai en ma possession le tome 2 de la Fraternité du Panca et là, je suis nettement plus emballée, si tu vois ce que je veux dire !