Le Manoir des sortilèges, Serge Brussolo

Publié le par Lucie

9782253172031-G.jpg

"Gilles, un jeune écuyer, voit mourir son maître au cours d'un tournoi. Devenu la propriété du vainqueur, le voilà dès lors contraint de servir un étrange chevalier à l'armure couverte de rouille, et dont personne n'a jamais vu le visage. Ce baron maudit serait-il lié aux enlèvements d'enfants qui terrorisent la contrée ? Peu après, ce maître mystérieux accepte une mission : retrouver, au coeur d'un manoir perdu dans les forêts du Ponant, un grimoire de sorcellerie dont la possession confère des pouvoirs maléfiques. Commence alors pour l'écuyer un dangereux voyage, qui va lier son sort à celui d'un monstre et l'entraîner aux confins de la peur. Dans la veine du Château des poisons et de L'Armure de vengeance, Serge Brussolo nous plonge au coeur des superstitions et des ténèbres, dans un suspense qui ne laisse nul répit." (4ème de couverture)

Grâce à un partenariat entre Livraddict et Livre de Poche, j'ai eu la chance de lire Le Manoir de sortilèges de Serge Brussolo. Cela faisait longtemps que j'avais envie de découvrir l'univers de cet auteur, mais je ne savais pas par quel livre commencer. Donc, quand j'ai vu ce titre proposé pour le partenariat, je me suis que c'était là le signe que j'attendais !
L'objet convoité est arrivé très vite dans ma boite aux lettres. Je tiens à souligner la très jolie couverture, qui correspond tout à fait au roman noir et moyennageux.  
Le moment de la découverte était enfin arrivé ! 

Je n'ai pas été une seule seconde déçue à la lecture de ce roman, qui mèle les ingrédients du fantastique (sorcellerie, présages et autres malédictions), avec un piment de polar, le tout formant un voyage, ou devrais-je dire,  une quête au temps du Moyen-Age.
D'un tournoi de chevaliers, en passant par un abbaye habitée par une confrérie de moines, on est emmené dans la forêt où rodent des animaux maléfiques, afin de rejoindre un château maudit par son ancienne propriétaire et sorcière, Lilith, femme du baron François de Niel. Les trois personnages élus pour cette mission sont le fidèle écuyer Gilles qui n'a pas son pareil pour entretenir les armures de chevaliers, le chevalier maudit Foulques de Braz qui est condamné à porter son armure jour et nuit et à manger de la viande humaine, et Tara, la jeune sorcière égyptienne qui maîtrise la science des plantes et la connaissance de la lecture.
Cet étrange trio doit récupérer pour le compte du puissant prieur le grimoire laissé par la sorcière Lilith. Mais cette quête ne sera pas sans repos ! En effet, le chevalier est possédé par un étrange mal qui le conduit à jeûner pour mieux dévorer de jeunes enfants, le château renferme de puissants pièges que seuls les plus audacieux pourront déjouer..

J'ai aimé être plongée dans cette atmosphère aventureuse peuplée de mystères et de pièges. La force de roman réside dans sa capacité à allier magie et éléments réels. Ensorcellement ? Tours de passe-passe ? Déduction scientifique ? Notre âme d'enfants nous pousse à voir des fées où ce ne sont en réalité que des moustiques. Dans ce château hanté par la peur, chaque élément est dangereux, les plus terribles étant les moutons (oui, des moutons !) qui sont encore plus terrifiants que des loups. Des pièges sont tendus là on ne s'attend pas et l'on s'angoisse pour le jeune écuyer, contraint et forcé de soutenir son diabolique maître. Quand Serge Brussolo anime le chevalier maudit d'une pointe d'humanité, ce n'est que pour mieux nous terrifier face aux descriptions de cannibalisme du maître prisonnier de son armure. 
Ames sensibles s'abstenir ! 
Je me suis complètement attachée au personnage de Gilles, celui qui nous guide à travers le périple, j'ai aimé la totale noirceur du chevalier de Braz et j'ai apprécié la remarquable composition de la jeune sorcière, érudite mais aveuglée par la passion. 

Les évènements s'enchaînent avec fluidité et richesse, grâce aux nombreux rebondissements dans l'intrigue. La lecture est rapide, intense et même endiablée ! Je suis allée de surprises en surprises, sans me douter le moins du monde, de cette fin si audacieuse. Généralement, je prends beaucoup de plaisir à lire des histoires se déroulant au Moyen-Age, mais il faut que l'histoire tienne la route car le contexte historique ne se suffit pas à lui-même. Ici, c'est un régal !

Le Manoir des sortilèges est un petit bijou que je recommande fortement ! Vivement mon prochain roman de Serge Brussolo ! Je remercie vivement Le Livre de Poche pour cette très agréable lecture, ainsi que Livraddict pour ce partenariat. 

Un vrai moment de plaisir, une histoire captivante et redoutable ! 
 

Publié dans Littérature polars

Commenter cet article

Nadège/Lady Scar 21/03/2010 15:17


Bonjour Lucie,
J'ai rajouté le lien de ton article sur mon blog pour ce livre (^_^)


Lucie 21/03/2010 18:36



Ok, pas de problème ! Je vais aller jeter un coup d'oeil !



djak 18/03/2010 19:20


C'est fait! Je l'ai lu et je l'ai adoré! J'ai fait mon billet dessus également.
En tout cas, merci de m'avoir permis de découvrir Brussolo!


Lucie 18/03/2010 19:26



Je suis contente que tu aies adoré ! Je vais lire ton billet de ce pas ! Merci pour ce gentil mot !



djak 08/03/2010 22:16


La manière dont tu parles de ce récit est vraiment enthousiasmante et cela, conjugué au thème abordé par Brussolo, fait que je mets ce titre sur mon carnet! Merci!


Lucie 09/03/2010 07:48


Tu verras, c'est une bonne lecture !


pom' 04/03/2010 07:53


tu as bien choisi car c'est un très bon roman original mais je pense qu'il fait parti d'une trilogie


Lucie 04/03/2010 09:29



Merci pour l'info, je vais me renseigner !



Sita 27/02/2010 10:07


J'aime beaucoup Brussolo, j'ai lu une grande partie des Peggy Sue qui sont sortis quand j'étais au collège (il faut que je rattrape mon retard maintenant..)
Et je te rejoins complètement dans le "âmes sensibles, s'abstenir". Ce qu'il écrit est souvent très très glauque (et le coup des moutons m'a fait rigoler, il y a un truc exactement pareil dans un
des tomes de Peggy Sue. Brussolo aime les faux semblants !)

Bref, tu m'as vraiment donné envie de le lire ! Je n'hésiterai pas si je le croise en librairie !


Lucie 27/02/2010 10:36



Brussolo a un talent pour générer de la noirceur de choses, somme toute très communes. Mais, alors, le coup des moutons, j'ai trouvé ça incroyable !
Maintenant que j'ai commencé, je vais aller voir à la bibliothèque les autres titres dont Peggy Sue.
Tu peux foncer en librairie car Le Manoir des sortilèges a un prix tout doux de 5€50, ce qui fait beaucoup de bien à notre budget.