Moloch, Thierry Jonquet

Publié le par Lucie

moloch

" L'Eternel parla à Moïse et dit : Tu diras aux enfants d'Israël : si un homme des enfants d'Israël ou des étrangers qui séjournent en Israël livre à Moloch l'un de ses enfants, il sera puni de mort... Si le peuple du pays détourne ses regards de cet homme qui livre ses enfants à Moloch et si il le fait pas mourir, je tournerai, moi, ma face contre cet homme et contre sa famille et je le retrancherai du milieu de son peuple avec tous ceux qui se prostituent comme lui en se prostituant à Moloch...". La bible. Lévitique, XX

Mon tout premier livre de Thierry Jonquet, une merveilleuse découverte ! 


Moloch, c'est la découverte de la mort de quatre enfants dans une maison délabrée à deux pas de Paris. L'équipe de police et la juge d'instruction vont s'employer à résoudre ces crimes. Toujours à Paris, à l'hôpital Trousseau, une infirmière est chargée du suivi post-opératoire de Valérie, une enfant atteinte d'une problème au pancréas. 

Thierry Jonquet jongle avec brio avec les personnages et les situations. On ne peut distinguer un personnage principal car ils sont tous traités avec la même valeur et pourtant, ils sont nombreux, entre les différents membres de l'équipe policière, l'équipe médicale et le corps juridique. Là où j'ai trouvé que Fred Vargas peignait des personnages caricaturaux, Thierry Jonquet fait totalement exister ses personnages. Ils sont à l'image de chacun, avec leurs faiblesses, leurs erreurs, leurs incertitudes, leurs interrogations et points faibles, donc ils sont réels. 

Le livre est à mi-chemin entre une analyse pychologique et une enquête policière.
Le thème principal est la souffrance, notamment celle des enfants. Les références sont multiples, le syndrome de Munchausen, les performances corporelles artistiques, le peintre Edvard Munch et son tableau Le Cri. Ainsi, le livre est dense, sans pour autant que le suspense soit négligé. C'est là toute la réussite du livre car il ne s'agit pas d'une enquête de police bête et méchante. Le roman est très noir, je ne le conseille pas aux personnes sensibles, car certaines descriptions sont très dures. 


Moloch fait suite au livre Les Orpailleurs. Donc si vous voulez découvrir cet auteur, ne faites pas comme moi, commencez par le premier (bon, je n'ai jamais été perdue dans Moloch, mais Thierry Jonquet reprend les mêmes personnages, donc à vous de voir). 

A lire si vous aimez les romans noirs et les enquêtes psychologiques. 
 
 Moi, dès que ma pile à lire va diminuer, je vais m'empresser de découvrir les autres polars écrits par Thierry Jonquet.

 


 

Publié dans Littérature polars

Commenter cet article

lasardine (la ronde des post-it) 28/01/2010 09:27


il est dans ma PAL, je le découvrirai cette année je pense :):)


Lucie 28/01/2010 09:31


Tu fais bien !


Véro. 27/01/2010 22:47



Ils sont dans la LAL et j'ignorais qu'il y avait un ordre ! Merci pour l'info.



Lucie 28/01/2010 09:15



Mais, de rien ! Tu me diras ce que tu en as pensé. 



MyaRosa 27/01/2010 22:12


Bon ben je regrette de ne pas l'avoir pris aussi. Quand je suis allée dans une bouquinerie le week-end dernier, j'esperais trouver La Bête et la belle et Mygale, mais il n'y avait que Les
Orpailleurs et Moloch. J'ai hésité entre les deux et j'ai pris Les Orpailleurs.


Lucie 28/01/2010 09:14


Très bon choix ! Dès que j'ai un peu de temps (entre deux livres partenariats à recevoir et Dracula pour le bookclub..), j'attaque les Orpailleurs. 


Anneso 27/01/2010 18:43


je passe mon tour pour celui-ci !


Lucie 28/01/2010 09:13



Héhé, on ne peut pas tout aimer et tout lire !